Date/Heure
Date(s) - mercredi, 30 octobre 2019
17:00 - 19:00

Location
Metro Longueuil - Université de Sherbrooke

Formateurs(trices) :
Christine Larose et Ghislaine Cimon

PRIX :
GRATUIT



À l’intention des leaders et de leurs collaborateurs

Développer une posture qui me permette de rester en équilibre !

Certaines conditions sont incontournables si nous souhaitons faire en sorte de maintenir un système sain et permettre l’auto-régulation, comme un organisme vivant. Qu’est-ce que cela nous apprend qui peut nous inspirer à développer un leadership authentique et conscient afin de contribuer à des organisations saines et en santé ?

Le succès à long terme d’un leader, d’une équipe, d’une organisation repose sur cette capacité à mettre en place ces conditions favorables autant pour soi que pour son organisation.   

Inspirée du mode de gouvernance sociocratique, ce mode de prise de décision et de communication au service de la vie, l’atelier-conférence nous premettra de prendre un moment ensemble pour nous arrêter et réfléchir sur les impacts d’adopter certaines de ces pratiques.

La conférence-atelier sera une occasion de voir comment certaines stratégies comme l’écoute, l’empathie, la bienveillance sont des besoins essentiels à prendre en compte. Si en plus nous apprenons à utiliser en conscience la capacité à proposer et à s’objecter, nous mettons en place des stratégies particulièrement efficaces pour atteindre et conserver un équilibre comme leader et ainsi contribuer à des organisations qui peuvent devenir de véritables milieux de vie.

Si « Diriger c’est servir, collaborer c’est comprendre », le mode de gouvernance sociocratique nous rappelle que les meilleurs dirigeants travaillent au service des autres et prennent soin également de leur propre bien-être. C’est une question d’intégrité, de cohérence et de conscience.

Le mode sociocratique de gouvernance

La sociocratie est une Méthode de Communication et de Prise de Décision tout à fait originale, articulée autour de 4 règles : le cercle de concertation, le double lien, le consentement et l’élection sans candidat. Inspiré des travaux en cybernétique et de l’étude des systèmes auto-organisés, le mode de gouvernance sociocratique a été formalisé, et expérimenté par le Hollandais Gérard ENDENBURG dans sa propre entreprise dans les années 70. La Sociocratie, terme inventé par le père de la sociologie, Auguste Compte (1798-1857),  s’attache à créer dans les organisations les conditions de l’équivalence entre les membres, et à construire sur cette base, la coopération durable de tous les acteurs, à tous les niveaux de la structure.

Applicables à toutes les formes d’organisations, ces règles :

  • Instituent des lieux de parole qui associent les talents de tous à l’objectif commun;
  • Favorisent la communication ascendante et descendante au sein de la structure hiérarchique;
  • Encouragent l’émergence d’un leadership fort et attentif à la cohésion d’équipe;
  • Améliorent la qualité des décisions et accélèrent leur mise en œuvre;
  • Soutiennent la cocréation, le courage et la transparence;
  • Transforment l’entreprise en organisation apprenante;
  • Augmentent de façon significative la productivité et l’innovation.

« Le cercle sociocratique requiert une attention constante au présent. » Gilles Charest

Nous avons besoin d’un nouveau paradigme du leadership, un changement du « je » au « nous » ; du « qu’est-ce que j’y gagne » à « qu’est-ce qui est le mieux pour le bien commun » ; et de « être le meilleur dans le monde » à   « être le meilleur pour le monde ».   Richard Barrett

« Non pas agrandir le savoir, mais agrandir la foi dans la force de l’esprit, réveiller cette certitude en nous, cette évidence qui nous guide. »  Christiane Singer

« Nous avons besoin de plus de personnes pouvant diriger avec excellence; des leaders connectés à eux-mêmes, aux personnes qui les entourent et à leur communauté. »  Janice Marturano

Christine Larose, E.A.s 

Consultante TSG-Canada

Experte agréée en sociocratie depuis 2011, Christine Larose est actuellement consultante chez TSG-Canada.
Elle a occupé pendant les dix dernières années différents postes de gestionnaire dans le milieu de l’éducation.

Ghislaine Cimon 

Associée principale TSG-Canada

Experte agréée en mode de gouvernance sociocratique, Ghislaine Cimon œuvre depuis 1986 comme conseillère en milieu organisationnel.  Elle anime au Canada et en Europe les stages de formation de l’École internationale des chefs destinés aux dirigeants et à leurs conseillers. Elle dirige également le département des EAS (Expert Agréé en Sociocratie) dans la Division C.

Bookings


Chargement de la carte…